Côte d’Ivoire: Création de la JPDCI en milieu scolaire, Bédié ne se trompe-t-il pas d’époque ?

856

Côte d’Ivoire: Création de la JPDCI en milieu scolaire, Bédié ne se trompe-t-il pas d’époque ?

Nous interrogions dans un précédent article si le PDCI-RDA avait l’intention de ressusciter son défunt Mouvement des étudiants et élèves de Côte d’Ivoire (MEECI), avec la création d’une entité de sa structure des jeunes au sein des établissements scolaires et universitaires.

Une décision de Henri Konan Bédié qui fait polémique au sein d’une partie de l’opinion, alors que le gouvernement dont est membre son parti politique ne cesse de rappeler avoir interdit toute activité syndicale dans les lycées et collèges depuis 2011.

En réaction et se justifiant, le service communication du plus vieux parti politique du pays dit ne pas comprendre les raisons de cette attaque gratuite contre leur mouvement et son leader avant de justifier :

« Un intellectuel sérieux devrait plutôt applaudir et saluer cette décision du Président Henri Konan Bédié qui vise à inculquer, dès le lycée, les valeurs de paix, dialogue et de tolérance, les idéaux du parti fondé en 1946 par Félix Houphouët-Boigny et ses compagnons du syndicat agricole africain », et de poursuivre.

« Lorsqu’un enseignant est membre d’un parti politique, il fait cette politique non pas en classe, non pas dans son établissement, mais dans les Instances et structures spécialisées de son parti politique. De la même manière, les élèves et étudiants qui seront membre de la Jpdci estudiantine et scolaire Search scolaire ne feront pas de la politique dans les établissements scolaires et universitaires. C’est ce que le Pdci veut faire avec sa relève, car un parti sérieux qui se dit avant-gardiste, qui pense à l’avenir du pays doit forcément préparer sa relève et les dirigeants du futur dans le moule de la paix, la tolérance et le dialogue, pour éviter des crises inutiles dans le développement de notre chère Côte d’ivoire. »

Une explication très peu convaincante vu l’évolution politique aujourd’hui en Côte d’Ivoire. Ce qui nous oblige à nous interroger une nouvelle fois si Henri Konan Bédié ne se trompe pas d’époque ?

Pour rappel, durant le parti unique (PDCI), le Mouvement des étudiants et élèves de Côte d’Ivoire (MEECI) est une organisation syndicale et politique d’élèves et étudiants créée en 1969 à la dissolution par les pouvoirs publics ivoiriens de l’Union nationale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (UNEECI), avant de disparaître en 90 à la naissance de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) jugée proche du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Donatien Kautcha, Abidjan

Koaci

PARTAGER