Vitale : “Je ne sais pas pourquoi Claire Bahi m’en veut “

1916

Les larmes aux yeux, elle recevait le 1er octobre dernier, aux Awards couper décaler, le prix de la meilleure artiste féminine 2017. Dans une interview vérité qu’elle a bien voulu nous accorder, Nadège Bomisso, alias Vitale en parle. Elle évoque sa relation tumultueuse avec Claire Bahi, son nouvel amour avec son arrangeur Elvis Second.

• On se retrouve ici chez toi dans cette belle villa à Angré Caféier, le couper décaler manifestement, nourrit son homme?

– Oui, c’est ici je vis (Elle rit),.Je vis ici avec mon fils. Je suis l’ainée de ma famille, mes petites soeurs et mes petits frères vivent également avec moi.

• Ton actualité c’est bien sur le prix de la meilleure artiste féminine couper-décaler aux Awards 2017. Que représente ce prix pour toi ?

– C’est le fruit de beaucoup de travail. Ce prix m’a fait chaud au cœur. Je dis merci à Dieu et à mes fans qui ont cru en moi. Mais aussi aux organisateurs qui ont fait le bon choix.

• Tu étais très émue, on t’a vu pleurer à chaudes larmes ?

– Ça ne s’explique pas, ça se vit. J’ai pleuré, oui, c’était des pleurs de joie. Je pensais en ce moment là à toutes ces méchancetés dont j’ai été l’objet. Je ne pouvais pas retenir mes larmes.

• Justement, certaines langues affirmaient que tu ne sais pas chanter. Que tu es une chanteuse de jeux de reins et de bar…

– On m’a traitée de tout. Moi, Je suis une femme battante. Dieu avait son plan, c’était une question de temps.

• Ce prix, c’est une sorte de revanche pour toi ?

– Non, Je pense que c’est tout simplement l’oeuvre du Seigneur. Dieu a montré à ces personnes que tout ce qu’ils disaient de moi était tout simplement de la calomnie.

•Tes collègues chanteuses couper décaler, t’ont appelée pour te féliciter pour ton prix ?

– La seule qui m’a appelée, c’est Bamba Amy Sarah. Elle a même fait un post pour me féliciter. Du côté des hommes, j’ai eu le soutient d’Arafat, Beynaud, Kerozen et Abou Nidal .

• Penses-tu être aujourd’hui la numéro1 des chanteuses couper décaler ?

– Je le suis déjà. Mais je ne vais pas dormir sur mes lauriers. Je suis consciente que je dois me remettre au travaille. Je sais que beaucoup de personnes m’attendent au tournant.

• Au lendemain des Awards , Debordo s’est manifesté bruyamment contre l’organisation. Il a meme détruit son trophée. Un commentaire?

– Debordo, c’est un grand frère que je respecte. Je n’ai pas de conseils à lui donner. C’est plutôt lui qui doit me donner des conseils. Il est libre d’exprimer son mécontentement. Mais pour moi, il ne devait pas aller jusqu’à détruire son trophée. Parce que un trophée a une valeur symbolique.

• Ok. Aujourd’hui c’est visiblement l’amitié entre toi et Bamba Amy Sarah, contrairement aux années précédentes où vous étiez à couteaux tirés ?

– On était des copines au début de ma carrière. Après, il y a eu un froid entre nous. Mais aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre, on est redevenues copines.

• Avec Claire Bahi, cependant, c’est la guerre froide ?

– J’ai entendu trop de choses concernant Claire et moi. J’aimerais aujourd’hui tirer cette affaire au clair.

• C’est vrai que vous ne vous adressez pas la parole?

-Ecoutez, quand je commençais ma carrière en 2011, c’est elle et Bamba Amy Sarah qui étaient au-devant des choses dans le milieu couper-décaler féminin. Me concernant, je n’ai pas de problème avec elle. Depuis 2011 jusqu’à maintenant, je ne comprends pas son attitude vis-à-vis de moi. Je ne cesse de faire le pas vers elle. Je l’appelle régulièrement au téléphone. Les appels manqués, elle n’a jamais songé à me rappeler. Souvent, je lui envoie des SMS, mais elle ne me répond pas. Je lui ai aussi envoyé une demande d’amie sur FACEBOOK, depuis, elle n’a jamais accepté ma demande. Elle est la seule chanteuse couper-décaler qui ne m’a jamais appelée au téléphone et qui ne m’a jamais écrit un texto. Et quand elle me trouve quelque part, elle m’évite, elle n’a jamais cherché à me saluer. Alors que je la salue toujours lorsque c’est moi qui viens la retrouver.

•En toute franchise, que te reproche-t-elle vraiment ?

– Je ne sais pas ce qu’elle elle me reproche. Allez peut-être lui poser la question. Si non, moi, je n’ai jamais eu de problème avec elle. Je ne veux même pas que ça arrive, parce qu’elle est ma devancière dans le milieu. Je lui demande aujourd’hui si elle a quelque chose sur le coeur me concernant qu’elle me le dise. Parce que je ne sais pas ce que je lui ai fait. Entre nous les femmes, il règne beaucoup l’hypocrisie. Nous sommes toutes des responsables, à un moment donné, il faut mettre les petites histoires de côté et avancer. Car nous formons une famille. On a intérêt à ce qu’il y ait la solidarité entre nous chanteuses couper-décaler. On doit chercher à copier l’exempledes Zougloumens qui sont vraiment solidaires.

• Serait-elle jalouse de toi ? Ou t’en veut-elle parce que tu lui avais ravi son manager Kanté Farot ?

– Jalouse ? Non je ne le pense pas. Ce qu’elle possède, moi je ne l’ai pas aujourd’hui, je l’avoue. Au début de ma collaboration avec Kanté, il est allé me présenter à elle. Il lui a dit : «Voici ta jeune soeur. Je bosserai avec elle désormais. N‘hésite pas à lui donner un coup de main chaque fois que tu peux». Depuis ce temps, quand je vois Claire, je l’appelle affectueusement Mamie, je l’ai toujours prise comme une grande sœur. Mais franchement, aujourd’hui, j’ai arrêté tout ça. Parce que je me suis rendue compte que je forçais un peu trop finalement.

•…

– Un jour on était en boite de nuit au VIP discothèque, le directeur des lieux, Prince Alex est venu nous rencontrer, Claire et moi, pour nous proposer de faire ensemble un featuring. Il avait même promis nous produire. Il nous répétait chaque fois qu’un feat de nous deux ferait mal. J’étais artante, mais elle n’a jamais donné de suite.

•Tu te fais toujours appeler la Béyoncé d’Afrique ?

– Je l’étais. Après, je me suis fait appeler la Patrona. Aujourd’hui, c’est la Madre du couper-décaler (elle sourit).

• Qu’est ce qui manque à ta carrière à ce jour ?

– J’ai surtout besoin d’un producteur. Depuis le début de ma carrière, c’est moi qui fait tout avec mes petits moyens. Ce n’est pas facile. Je prépare aussi mon prochain single, je suis en studio chez Elvis Second depuis quelques jours. L’oeuvre va s’intituler “Le Piment ”.

• Et Kanté Faro ton ex-manager dont tu t’es séparée dans un pugilat, qu’elles sont vos relations aujourd’hui ?

– Je n’ai pas de nouvelles de lui. Il est dans son coin et moi aussi.

• Serais-tu prête un jour à travailler avec lui ?

– (Elle réfléchit), j’en discuterais d’abord avec mon staff.

• On ne peut pas parler de Vitale sans évoquer son amant d’arrangeur Elvis Second, c’est le parfait amour ?

– Tout à fait {elle rit}.

• Vitale a-t-elle trouvé alors l’amour, l’homme qu’il lui faut ?

– Waouh ! Quelle question !… (Elle rit de plus belle). C’est un mec génial. Il est jeune comme moi, tous deux on se bat bien. On se cherche bien comme on le dit. C’est quelqu’un qui me soutient beaucoup. Il est beaucoup attentionné et ça, ça me touche.

Top Visages

PARTAGER