50 Cent a refusé 500.000 dollars pour soutenir Donald Trump

1397

Le rappeur ne regrette rien…

50 Cent reste fidèle à ses valeurs, et elles ne sont pas celles de l’argent. En pleine campagne présidentielle, Donald Trump avait fait une offre généreuse au rappeur pour qu’il lui apporte son soutien afin d’obtenir plus de voix chez les Afro-Américains.

Après avoir hésité, ce dernier avait finalement tranché et décliné les 500.000 dollars proposés par celui qui réside désormais à la Maison Blanche. « Avant qu’il soit élu, ils (les Républicains) avaient des problèmes avec le vote Afro-Américain. Ils voulaient me payer 500.000 dollars pour que je fasse juste une apparition dans le cadre de sa campagne. J’ai répondu : « Non, ce n’est pas de l’argent propre. Je ne vais pas le faire. Ça n’en vaut pas la peine ! » », a déclaré 50 Cent sur les ondes américaines, ainsi que le rapporte The Guardian.

Une compassion limitée

Cependant, 50 Cent a estime que la tâche de Donald Trump n’est pas chose simple et arrive à comprendre ses erreurs, estimant qu’il serait tout à fait capable de commettre les mêmes que lui s’il était à sa place.

C’est en tout cas ce qu’il a révélé lors de son passage dans l’émission de Whoopi GoldbergThe View, après la nouvelle polémique créée par le président à la suite du refus des joueurs de football américain de chanter l’hymne national. « Si vous m’embarquiez dans un show et que je devenais président par accident, je ferais ce que Trump fait. C’est comme s’il n’y avait personne pour l’aider, genre : qui l’aide, qui le conseille ? », a déclaré le rappeur, avant que l’animatrice lui rappelle que le président écoute rarement ses conseillers, qui sont pourtant nombreux. « Alors, il faut se débarrasser de lui », a-t-il finalement conclu, déclenchant l’approbation du public.

20minutes.fr


The View

PARTAGER