Mourinho / Guardiola : l’année charnière des projets mancuniens

711

Cette année, toutes les caméras de Premier League seront braquées vers Manchester. Les deux écuries de la ville, qui se livrent une lutte sans merci pour la suprématie locale, entament, chacune, la deuxième saison avec leur coach respectif : Pep Guardiola à City, José Mourinho à United. Respectivement 3ème et 6ème de la dernière Premier League, les deux hommes doivent faire beaucoup mieux pour satisfaire les exigeants dirigeants mancuniens.

À cette occasion, Sport Bwin a décidé d’étudier en profondeur les deuxièmes saisons des différents entraîneurs en Europe. Cela permet de mettre en avant que c’est une phase extrêmement difficile. Il est d’abord nécessaire de comprendre que la deuxième saison dans un club est rarement plus intéressante que la première. Sur 191 coachs étudiés, seulement 71 ont réussi à obtenir plus de points que l’année précédente.

img-26-09-2017c

Un des concurrents de Guardiola et de Mourinho pourrait d’ailleurs en payer les frais : Antonio Conte. L’entraîneur Italien de Chelsea, qui a remporté le titre pour sa première saison chez les Blues, aura du mal à réaliser un back-to-back en championnat. Cependant, le technicien est l’un des rares entraîneurs (ils sont 7) à avoir remporté le titre lors de sa première saison, mais aussi l’année suivante. Il l’a fait avec la Juventus Turin. En revanche, en Premier League, ce n’est jamais arrivé sur les 10 dernières années. Il figure déjà deux fois dans cette liste grâce à son succès au Real de Madrid et au titres qu’il a remportés lors de son deuxième passage à Chelsea. En fait, il a remporté le titre sur chaque deuxième saison dans une nouvelle fonction depuis son entrée à Porto.

À l’inverse, José Mourinho est un expert de la deuxième saison. L’entraîneur portugais a remporté le titre lors de sa deuxième saison au Real Madrid mais aussi à Chelsea, lors de son second passage. Tout comme Conte, il fait partie des 7 entraîneurs à avoir remporté deux sacres en deux ans. De quoi donner quelques rêves aux Red Devils, en quête d’un nouveau sacre depuis plus de 5 ans. Cette année, les dirigeants ont mis les petits plats dans les grands en recrutant Lindelöf, mais surtout Romelu Lukaku, pour plus de 80 millions d’euros.

img-26-09-2017d

Les entraîneurs devront tout de même avoir de beaux résultats pour leur première saison afin d’espérer progresser au classement. Bwin montre que les techniciens en difficulté lors de leur première saison, ne parviennent que très difficilement à remonter le cap. Moins d’un entraineur sur quatre se trouvant dans la première moitié du classement a réussi à finir dans le top 5 durant la seconde saison. La moitié d’entre eux ont même entrainé leur équipe dans la seconde moitié du tableau. Plusieurs variables sont donc à prendre en compte pour José Mourinho et Pep Guardiola. Si les deux hommes peuvent compter sur des équipes de superstars, les techniciens portugais et espagnol doivent aussi éviter des tirages compliqués en Ligue des Champions, ou encore des blessures handicapantes à long terme. Plus que jamais en Premier League, le Championnat est loin d’être un long fleuve tranquille.

David Marin

img-27-09-2017hSport Bwin : sports.bwin.be/fr/news/football/
Mourinho / Guardiola : l’année charnière des projets mancuniens.

PARTAGER