CPI: Hanny Tchelley donne des nouvelles fraîches de Gbagbo et Blé Goudé
© (): Tout en donnant des nouvelles fraîches des deux Ivoiriens en procès à la Cour pénale internationale (Cpi), elle menace de faire des révélations si des personnes veulent récupérer politiquement leur visite.


| CPI | L'intelligent d'Abidjan - 27/08/2016

En compagnie de son époux, l’ex-animatrice de la télévision nationale ivoirienne, Hanny Tchelley, a rencontré le mercredi 24 août 2016 l’ancien président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le présumé leader de l’ex-galaxie patriotique, détenus à La Haye aux Pays-Bas. Tout en donnant des nouvelles fraîches des deux Ivoiriens en procès à la Cour pénale internationale (Cpi), elle menace de faire des révélations si des personnes veulent récupérer politiquement leur visite.


n compagnie de son époux, l’ex-animatrice de la télévision nationale ivoirienne, Hanny Tchelley, a rencontré le mercredi 24 août 2016 l’ancien président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le présumé leader de l’ex-galaxie patriotique, détenus à La Haye aux Pays-Bas.

Tout en donnant des nouvelles fraîches des deux Ivoiriens en procès à la Cour pénale internationale (Cpi), elle menace de faire des révélations si des personnes veulent récupérer politiquement leur visite.

Photos à l’appui, Hanny Tchelley a utilisé sa page Facebook pour relater le jeudi 25 août 2016 quelques instants de la récente visite que l’une de ses proches, son époux, l’artiste-musicien François Kency, et elles ont rendu à Laurent Gbagbo et Blé Goudé. « Visite à La Haye ce mercredi 24 août 2016 », commence-telle son post, avant d’indiquer que les « retrouvailles » étaient « émues le matin avec (…) Charles Blé Goudé. Puis, poursuit-elle, « l’après-midi, joie et rires » avec Laurent Gbagbo.

Qualifiant ensuite cette visite de « retrouvailles familiales », Hanny Tchelley précise que l’ex-président ivoirien « n’est ni grabataire, ni malade, ni en incapacité ». Selon elle, Laurent Gbagbo « a tous ses esprits » et « mange dans de la porcelaine », plutôt que « dans des “assiettes en plastique’’ », comme cela a pu être lu dans la presse en Europe. Elle ajoute, d’ailleurs, qu’« aucun garde » ne “crie’’ sur lui “derrière des barreaux’’, tel que rapporté également par la même presse. Laurent Gbagbo, confie-t-elle, « bénéficie au contraire du respect de tout le personnel pénitentiaire avec qui » son époux et elle ont « encore discuté » le jeudi 25 août 2016. Un personnel qui, à en croire Hanny Tchelley, « a conscience de ce qui se joue… ».

Au terme de son post, l’ex-animatrice de la télévision nationale fait savoir que son époux et elles partagent « les mêmes valeurs morales, humaines et spirituelles » que Gbagbo et prévient : « c'est à lui que nous sommes fidèles, c’est pourquoi, nous ne répondons pas à tout, car nous avons un devoir de réserve... Mais que personne ne nous mêle à ses rêves et ambitions politiques, personnels. Parce que nous mettrons les pendules à l’heure désormais ! ».

Pour cause de vacances judiciaires, le procès couplé à la Cour pénale internationale (Cpi) de Gbagbo et de Blé Goudé a été interrompu depuis le mois de juillet 2016. Ce procès reprend le mardi 30 août 2016, sans doute en audience publique retransmise sur les écrans de télévision. Ce, d’autant plus que le juge-président dans l’affaire « La Cpi contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé » avait ordonné la tenue à huis clos des dernières audiences du procès, en raison des spéculations des partisans des deux prévenus Ivoiriens de la Cpi sur l’identité des témoins à protéger.

Laurent Gbagbo et Blé Goudé comparaissent devant les juges de la Cpi depuis le 28 janvier 2016. Ils sont poursuivis pour crime contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire.

Alex A



          
Lus / Vus


Réactions
 



Suivez-nous sur Tweetter
Annonce
 
 
&
Copyright © Ivorian.Net - Presse et Portail d'Informations Générales-2002