Henriette Lagou : Ouattara doit mettre fin à ses nombreuses promesses...
© (): Opposée à la réforme constitutionnelle, la Présidente du RPC ne voit pas l’opportunité d’une telle opération, puisque Ouattara est à son dernier.


| Politique | Koaci- 01/08/2016

Côte d'Ivoire: Henriette Lagou estime que Ouattara doit mettre fin à « ses nombreuses promesses et s'attaquer aux problèmes des ivoiriens »

La présidente du Renouveau pour la paix et la concorde (RPC), Henriette Lagou invite le gouvernement ivoirien à plus de responsabilité dans la gestion des affaires de l’Etat, notamment les crises et la lutte contre la pauvreté.


lle l’a signifié à la presse ce vendredi au siège de sa formation politique sis à Cocody, affirmant au passage que le Président de la République ivoirien doit mettre fin à ses nombreuses promesses et s’attaquer véritablement aux problèmes des ivoiriens.

Opposée à la réforme constitutionnelle, la Présidente du RPC ne voit pas l’opportunité d’une telle opération, puisque Ouattara est à son dernier.

«Ce qui pose problème, c’est l’opportunité d’une telle opération au moment où le Président est à son dernier mandat qui arrive à son terme. Et, le constat que nous faisons, c’est que les Ivoiriens vivent aujourd’hui, une famine grandissante dans nos contrées,» s’est-elle justifiée.

«Les Ivoiriens désirent vivre chaque jour dans un environnement décent et en sécurité et aspirent à une véritable cohésion sociale et une réconciliation nationale qui va mettre un terme à la parenthèse de la crise postélectorale par la libération de tous les prisonniers liés à cet évènement et le retour des réfugiés et autres exilés, » a poursuivi Henriette Lagou.

Elle estime par ailleurs que le gouvernement doit agir face à l’augmentation des prix, en baissant véritablement les taxes et en annulant certaines.

La Présidente demande également au gouvernement de réorganiser le secteur de l’immobilier en le régulant de manière professionnelle, afin que prenne fin l’anarchie qui s’y déroule et le non respect des décisions de l’État.

Henriette Lagou s’est également prononcée sur les récents évènements liés aux factures d’électricité ayant occasionné des pertes en vie humaine à Bouaké et condamne les actes de valdismes constatés lors des marches, tout en exigeant l’annulation pure et simple des factures litigieuses.

Wassimagnon, Abidjan



          
Lus / Vus


Réactions
 



Suivez-nous sur Tweetter
Annonce
 
 
&
Copyright © Ivorian.Net - Presse et Portail d'Informations Générales-2002