La CNDH s’inquiète de la ’’recrudescence des bavures policières’’ en Côte d'Ivoire
© (): Dans un communiqué relatif à la mort d’une personne sans arme et tuée à bout portant par un policier et dont la vidéo à fait le tour des réseaux sociaux, la CNDHCI à condamné avec la plus grande fermeté ‘’cette violation extrême du droit à la vie commise par un agent de sécurité publique dont la mission est de veiller au strict respect des droits de l’homme’’.


| Société | Apa - 19/07/2016

Côte d'Ivoire: La CNDH s’inquiète de la ’’recrudescence des bavures policières’’ en Côte d'Ivoire


a Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) s’est dite inquiète face à la "recrudescence des bavures policières en Côte d’Ivoire'' qui portent, selon elle, atteinte au droit à la vie, indique un communiqué, transmis, mardi à APA.

Dans un communiqué relatif à la mort d’une personne sans arme et tuée à bout portant par un policier et dont la vidéo à fait le tour des réseaux sociaux, la CNDHCI à condamné avec la plus grande fermeté ‘’cette violation extrême du droit à la vie commise par un agent de sécurité publique dont la mission est de veiller au strict respect des droits de l’homme’’.

La CNDHCI a également déploré le retard avec lequel a réagi la police nationale.

A Assinie dans le département d’Adiaké (80 km d’Abidjan) un jeune de 14 ans avait reçu une balle dans la tête incriminant, également, 2 agents de la police.

Selon le procureur militaire, le Colonel Ange Kessy, plusieurs cas de violation des droits de l’homme par les forces armées sont enregistrés invitant la population à dénoncer tous les cas.

MC/ls



          
Lus / Vus


Réactions
 



Suivez-nous sur Tweetter
Annonce
 
 
&
Copyright © Ivorian.Net - Presse et Portail d'Informations Générales-2002