Côte d'Ivoire: Soro accusé par l'ONU d'avoir accumulé des armes pendant la crise post-électorale
© ():Ces armes représenteraient environ 30% de l’arsenal total de la Côte d’Ivoire.


| Crise post-électorale | Koaci - 05/04/2016

Côte d'Ivoire: Accusé par l'ONU d'avoir accumulé des armes pendant la crise post-électorale, Soro nie les faits

Guillaume Soro est épinglé de nouveau dans un rapport des experts chargés de la surveillance d’un embargo sur les armes imposé par l’ONU.


près l'existence d'une enquête révélée en exclusivité en février dernier par KOACI.COM (voir article lié), selon une document fourni mardi par l’agence Anglaise Reuters, l’ancien chef rebelle est accusé d’avoir profité de la crise post-electorale de 2011, ‘‘ accumuler des centaines de tonnes d’armes’’.

« Le groupe (Groupe d’experts sur la Côte d’Ivoire) a documenté l’acquisition par les Forces nouvelles de quantités importantes d’armes et de munitions, estimées à 300 tonnes, à la suite de la crise post-électorale», indique les experts onusiens dans leur rapport.

A en croire leur rapport, ces armes représenteraient environ 30% de l’arsenal total de la Côte d’Ivoire.

En réaction, l’actuel président de l’Assemblée nationale a nié les faits et qualifié les enquêteurs de médiocres.

« Les enquêteurs sont de médiocres farceurs », aurait-il indiqué, avant de poursuivre. « Tout ce qui leur reste c’est de nous accuser d’avoir des armes Search armes de destruction massive. »

Donatien Kautcha, Abidjan



          
Lus / Vus


Réactions
 



Suivez-nous sur Tweetter
Annonce
 
 
&
Copyright © Ivorian.Net - Presse et Portail d'Informations Générales-2002