Athlétisme: L’image de la Côte d’Ivoire était très salie/ Murielle Ahouré: ramener la gloire

Ivoirediaspo-17/7/2012

Murielle vient de terminer 4è pour les 100m ce samedi 14 juillet à Crystal palace, à Londres, dans le cadre des préparatifs des Jeux Olympiques. Elle a terminé 4è mais avec un retard de 2 secondes sur l’étape des qualifications où elle est arrivée 3è deux heures plus tôt. Apparemment, elle est très déconcertée et se précipite vers le box des athlètes. Quand elle traverse le stand des journalistes, elle n’espère rien et n’attend rien. Elle connaît les règles du jeu. Seuls les athlètes qui accèdent au podium ont droit aux caméras et microphones de la presse. Mais soudain une voix l’interpelle. A l’accent, elle reconnaît assurément que ce ne put être qu’un compatriote. Elle s’arrête immédiatement et virevolte sur elle-même pour voir qui dans cette nuée de journalistes en majorité occidentaux serait son intercepteur. Pour lui signifier que c’est moi, je lance immédiatement le salut habituel des Abidjanais. Sans hésitation, elle avance vers moi. Nous échangeons rapidement les civilités à l’ivoirienne avant d’être rapidement rejoints par mes confrères de la presse d’Afrique australe et de France. Ensemble, nous faisons une interview hard à la Championne ivoirienne.

L’Interview

Question: Bonjour Murielle, tu viens de terminer 4è avec le même temps que la 3è; comment te sens-tu, es-tu déçue?

Murielle Ahouré: Non, ça va! J’ai le moral

Question: Tu représentes la Côte d’ivoire très bientôt aux Jeux Olympiques de Londres, es-tu prête?

Murielle Ahouré: Pour les J.O. (Jeux Olympique), je me prépare activement aux Texas (Etats-Unis) où je retourne d’ailleurs demain. Mes entraînements avancent très bien et je suis très satisfaite.

Question: Parlant des J.O, quels sont tes objectifs, la médaille pour la Côte d’Ivoire?

Murielle Ahouré: Bien sûr! Je croise les doigts et j’espère ramener une médaille pour la Côte d’Ivoire.

Question: A cet effet, l’attente dans ton pays est très forte. Les Ivoiriens comptent beaucoup sur toi. Es-tu la Didier Drogba de l’athlétisme ivoirien?

Murielle Ahouré: Rires. J’espère pouvoir faire honneur à la Côte d’ivoire

Question: Tu aurais pu courir pour d’autres pays tels la France mais tu as décidé de porter les couleurs ivoiriennes. Est-ce un choix du cœur?

Murielle Ahouré: Absolument! Au moment de mon choix, l’image de la Côte d’Ivoire était très salie. On n’entendait parler que de la guerre. Il est vrai que les Eléphants ont ramené la gloire en Côte d’ivoire mais je voulais le faire au niveau des filles.

Bonne Chance Murielle!

Murielle Ahouré
: Merci!

Par Daniel Atteby
daniel@atteby.net