Sports mécaniques /Fisam: Les clubs reconduisent Kady Angelbert

L’Intelligent d’Abidjan-2/8//2011

Contrairement aux années antérieures, c’est dans une atmosphère de convivialité que s’est tenue l’assemblée extraordinaire de la Fisam. La journée du samedi a été exclusivement consacrée au toilettage des textes qui régissent la fédération. C’est le dimanche 31 juillet 2011, que les choses sérieuses ont eu lieu. Notamment, l’élection du président de la Fisam par les dix sept clubs à jour de leurs cotisations. Au nombre de quatre au départ, seulement deux candidats, Fofana Syndou et Karamoko Kady Angelbert sont restés finalement en course pour briguer le poste de président de la fédération. Sur dix sept suffrages exprimés, Karamoko Kady Angelbert a été reconduite par douze clubs. Soit 70, 58 % des suffrages exprimés. Mais avant la tenue de l’élection, la séance a été ouverte par la vérification des mandats. Après quoi, la présidente Kady Angelbert a procédé à la présentation du bilan moral. A en croire la présidente, les crises ont été à la base de la baisse des activités et du départ de plusieurs sponsors et athlètes. Cependant, cette situation n’a pas empêché la présidente et son comité directeur à continuer à se battre pour essayer de tenir les promesses du calendrier relatif aux activités sportives. Au niveau national, dans la catégorie des sports mécaniques à quatre roues, sur onze compétitions inscrites au calendrier en 2010, seulement cinq, ont pu se tenir dont une épreuve organisée hors championnat. Et ce, grâce à l’effort des clubs. Pour ce qui est des deux roues, neuf courses ont été organisées dont quatre pour moto et cinq pour la mobylette. Quant au Bandama, il a été reporté en 2012. Au niveau international, la présidente a souligné plusieurs difficultés. Notamment, le préfinancement des compétitions africaines, olympiques et mondiales. Pour finir, Kadi Angelbert, a placé son 5e mandat sous le signe de la continuité et de la réconciliation nationale.
Koné Y.